L'île du Temps - La détention de Raïf Badawi (2018)

Tableau-sculpture : 48'''x24''x24''

L’élément central de l’œuvre est un oiseau dont les ailes sont ouvertes, vu de dos. La tête de l’oiseau prisonnier est visible sur les éclats de miroirs, si l'observateur se déplace de biais. La tête de l'oiseau apparait alors de l’autre côté du morceau d’écorce d’arbre placé à verticale, percé d’un trou. Ce gros morceau d’écorce est fixé solidement à un panneau de bois, ancrage métallique à l'image du milieu carcéral. Les reflets partiels de l'oiseau visibles dans les éclats de miroir sont comme les rares bribes d’information sur la situation du prisonnier d'opinion qui nous sont rapportées par les médias. Un mécanisme d’horloge fait tourner de nombreuses brindilles symbole d'un temps sans repère passé en détention, hors du temps, comme sur île déserte, l'Ile du temps.

Idée de départ : En 2012, le blogueur saoudien Raïf Badawi était condamné à une peine de prison de 10 ans et à 1000 coups de fouet pour avoir créé un forum de discussion sur le Web, et symbole du déni de la liberté de parole et d'opinion. 

Matériaux : Écorce d'arbre mort séchée, feuilles de vinaigrier (sumac), jonc, carapace de crabe, fil de fer, métal, miroir, acrylique, résine, vis, batterie AA, mécanisme d'horloge, panneau de bois.

378.JPG
éclaté x.jpg
IMG_0034.JPG